indépendance


indépendance

indépendance [ ɛ̃depɑ̃dɑ̃s ] n. f.
• 1610; de indépendant
I
1État d'une personne indépendante. liberté. « L'injustice à la fin produit l'indépendance » (Voltaire). « J'ai soif d'indépendance pour mes dernières années » (Chateaubriand). Conquérir son indépendance. s'affranchir, s'émanciper (cf. Voler de ses propres ailes). Indépendance dans l'exercice de fonctions, d'un métier. Il, elle veut conserver son indépendance.
Spécialt État d'une personne qui subvient à ses besoins matériels, ne dépend de personne. Elle tient à son indépendance matérielle, financière. autonomie.
2Condition libre, dans une société. liberté. Assurer à chacun son indépendance. L'indépendance de la femme. émancipation.
3Caractère d'une personne qui ne se soumet pas à la discipline morale, aux habitudes sociales communément admises. individualisme, non-conformisme. Goût de l'indépendance. Esprit d'indépendance. Faire preuve d'indépendance. Indépendance d'esprit, de caractère.
4Situation d'un organe ou d'une collectivité qui n'est pas soumis à un autre organe ou à une autre collectivité. L'indépendance de la justice dans les démocraties. Indépendance des villes, au Moyen Âge ( franchise) . Indépendance d'un État, d'un pays, d'un peuple. autonomie, souveraineté. Accession à l'indépendance. décolonisation. Proclamation d'indépendance. Guerre d'indépendance. Guerre de l'Indépendance américaine (1775-1782). Région qui réclame son indépendance ( dissidence, indépendantisme, sécession, séparatisme) .
IIAbsence de relation, de dépendance (entre plusieurs choses). Indépendance de deux phénomènes, de deux événements. Indépendance des pouvoirs. séparation. « la loi de l'indépendance des parties. La roulette à tout coup repart de zéro » (Paulhan). ⊗ CONTR. Assujettissement, dépendance, sujétion; conformisme. Connexion, corrélation, cumul, interdépendance.

indépendance nom féminin (de indépendant) État de quelqu'un qui n'est tributaire de personne sur le plan matériel, moral, intellectuel : Son salaire lui assure une totale indépendance. Caractère de quelqu'un qui ne se sent pas lié ou qui ne veut pas être soumis aux autres, à la discipline morale, aux habitudes sociales, etc. : On lui reproche sa grande indépendance de caractère. État de quelqu'un, d'un groupe qui juge, décide, etc., en toute impartialité, sans se laisser influencer par ses appartenances politiques, religieuses, par des pressions extérieures ou par ses intérêts propres : Formuler une critique en toute indépendance. Qualité d'un groupe, d'un pouvoir, etc., qui n'est pas soumis à un autre, qui est libre de toute sujétion : L'indépendance des syndicats par rapport aux partis politiques. Situation d'une collectivité dotée sur le territoire où elle vit d'organes non subordonnés aux organes d'une autre collectivité. (L'indépendance politique s'exprime juridiquement par la souveraineté étatique interne et internationale.) État de plusieurs choses, phénomènes, actions, etc., qui n'ont entre eux aucune relation de subordination : L'indépendance du judiciaire et de l'exécutif. Propriété d'un axiome qui ne peut pas être démontré à partir des autres axiomes de la théorie dans laquelle il figure. ● indépendance (citations) nom féminin (de indépendant) Benjamin Disraeli, comte de Beaconsfield Londres 1804-Londres 1881 Les colonies ne cessent pas d'être des colonies parce qu'elles sont indépendantes. Colonies do not cease to be colonies because they are independent. Speech in House of Commons, 5 février 1863indépendance (synonymes) nom féminin (de indépendant) État de quelqu'un qui n'est tributaire de personne sur le...
Synonymes :
Contraires :
- dépendance
Caractère de quelqu'un qui ne se sent pas lié ou...
Synonymes :
- indocilité
- liberté
Contraires :
- docilité
État de quelqu'un, d'un groupe qui juge, décide, etc., en...
Synonymes :
Contraires :
Qualité d'un groupe, d'un pouvoir, etc., qui n'est pas soumis...
Contraires :
- chaîne
- dépendance

indépendance
n. f.
d1./d état d'une personne ou d'une collectivité indépendante.
d2./d Refus de toute sujétion. Indépendance d'esprit, d'opinion.
d3./d Statut international d'un état dont la souveraineté est reconnue par les autres états. L'indépendance nationale. Déclaration d'indépendance: V. Indépendance américaine (guerre de l').
d4./d Absence de relations entre des choses, des phénomènes. Indépendance statistique.

⇒INDÉPENDANCE, subst. fém.
Relation, état de non-dépendance.
A. — [D'une pers. vis-à-vis de qqn ou de qqc.] Fait de jouir d'une entière autonomie à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose. Indépendance individuelle; acte, besoin, esprit d'indépendance; affirmer son indépendance. Oui, j'ai peut-être refusé le bonheur. Pour garder mon indépendance j'ai refusé l'amour d'une jeune fille qui s'offrait à moi (RENARD, Journal, 1897, p. 402). Voilà une livrée dont mon indépendance ne s'accommoderait pas (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 153) :
1. Et quant à l'indépendance, outre qu'il était sûr de n'avoir pas du tout aliéné la sienne, il ne s'en faisait pas exactement la même idée que ses amis. Eux croyaient devenir plus indépendants en devenant plus riches. Il lui paraissait que l'effort pour devenir plus riche vous jetait déjà dans une sorte de servitude.
GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1950, p. 137.
Spécialement
[Dans le domaine des besoins matériels] Indépendance financière :
2. Le désespoir conduit à la révolte, ou à l'abattement. — Comme alors on bénit l'indépendance matérielle, qui permet de tout rompre, quand la patience est à bout! Il y a des jours où toute mon existence officielle dans ses conditions présentes m'excède indiciblement. Des ailes, des ailes!
AMIEL, Journal, 1866, p. 280.
JEUX, vx. [Au jeu de boston] Le fait de faire seul un certain nombre de levées :
3. Ces royalistes continuaient à jouer le jeu de boston qui répandit dans toute la France les idées d'indépendance sous une forme frivole (...). Tout en faisant des indépendances [it. ds le texte] et des misères, ils observaient Laurence...
BALZAC, Tén. affaire, 1841, p. 91.
[Dans le domaine du caractère, du jugement, du goût, etc.] Synon. non-conformisme. Indépendance de l'art, d'esprit, de pensée, d'opinion, de la philosophie; faire preuve d'indépendance, montrer de l'indépendance. Admirateur [Ronsard] des Anciens avec une certaine indépendance d'esprit, au lieu de les traduire, il les imita; toute son originalité, toute son audace, est d'avoir innové cette imitation (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., 1828, p. 68). Dans cette situation, l'observateur, quel qu'il soit, pour peu qu'il se soit livré quelquefois à la publicité, doit, s'il veut conserver entière son indépendance de pensée et d'action, garder l'incognito comme s'il était quelque chose et l'anonyme comme s'il était quelqu'un (HUGO, Rhin, 1842, préf., p. 9) :
4. Le principe de l'éducation aux temps modernes est désintéressé : c'est la formation d'un être dont on respecte le droit, l'existence propre et l'indépendance. Ainsi l'idée du droit, le respect du droit dans l'amour, dans l'éducation, c'est l'originalité des temps modernes.
MICHELET, Journal, 1849, p. 55.
PSYCH. État de l'adolescent qui, s'affranchissant de toute tutelle, devient adulte. La véritable indépendance implique la possibilité de choisir, seul, à l'intérieur des barrières naturelles imposées par le bon sens, la société et l'attitude des parents située à égale distance de la surprotection et de l'excessive permissivité (Psychol. Enfant 1976).
B. — [Entre groupes de pers.]
1. DR. PUBL. ,,Situation d'un organe ou d'une collectivité qui n'est pas soumis à l'autorité d'un autre organe ou d'une autre collectivité`` (CAP. 1936). Indépendance de l'Église, du peuple, de la presse, des syndicats, des tribunaux; indépendance religieuse. Les membres de la commission exercent leurs fonctions en pleine indépendance dans l'intérêt général de la communauté. Dans l'accomplissement de leurs devoirs, ils ne sollicitent ni n'acceptent d'instructions d'aucun gouvernement ni d'aucun organisme (Traité Euratom, 1957, p. 356). Le Président de la République est garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire (Doc. hist. contemp., 1958, p. 214).
2. Situation d'un pays, d'un état, d'une nation qui n'est soumis à aucun pouvoir extérieur. Indépendance de la patrie; indépendance nationale; assurer, conserver, défendre, garder, proclamer son indépendance; reconnaître l'indépendance d'un pays. Mais il fallait que tout cela fût dissimulé derrière une façade nationale, de telle sorte que, trompées par l'apparence d'un prestige dévoyé, d'une ombre de souveraineté et d'un simulacre d'indépendance, la nation française et les nations alliées se prêtassent à ses projets (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 530) :
5. Le testament de Charles II (...) lui fut enfin imposé par les patriotes espagnols qui désignèrent le second des petits-fils de Louis XIV, le duc d'Anjou, un prince de la puissante maison de Bourbon leur paraissant plus capable qu'un autre de maintenir l'indépendance et l'intégrité de l'Espagne.
BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 251.
Guerre de l'Indépendance américaine (1775-1782). Nous avons longé un fossé plein d'eau. Était-ce celui que Washington a fait creuser par ici pendant la guerre d'Indépendance? (GREEN, Journal, 1941, p. 68).
Guerre de l'indépendance grecque (1821-1832). Dès ce moment, la route s'embellit un peu; elle longe un bois d'oliviers qui faisait autrefois le tour de la ville, mais que la guerre de l'indépendance et l'hiver rigoureux de 1849 à 1850 ont successivement dévasté (ABOUT, Grèce, 1854, p. 9).
C. — [Entre choses] Absence de dépendance entre plusieurs choses. Indépendance de formes, de sons, de timbres; indépendance de deux phénomènes. L'os hyoïde et le cartilage thyroïde acquièrent, l'un vis-à-vis de l'autre, une complète indépendance (E. PERRIER, Zool., t. 4, 1928-32, p. 3393) :
6. ... pour le matériel des mines, une solution radicale (...) que l'on ne saurait employer sur les chemins de fer de grande vitesse (...) c'est l'indépendance des roues, rendues folles sur l'essieu.
HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 721.
PHYS. NUCL. ,,Propriété des forces nucléaires qui s'exercent entre deux particules indépendamment des charges électriques qu'elles portent`` (MUSSET-LLORET 1964).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694; Ac. 1694-1740 independance, ensuite -dé-. Étymol. et Hist. 1610 independance « absence de dépendance » (P. COTON, Institution catholique, II, 1483); 1663 « pouvoir indépendant » (CORNEILLE, Remercîment au Roi, 70, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 10, p. 179). Dér. de indépendant; suff. -ance. Fréq. abs. littér. : 2 573. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 5 292, b) 3 326; XXe s. : a) 2 162, b) 3 343. Bbg. MAULNIER (Th.). Le Sens des mots. Paris, 1976, pp. 118-120. - VARDAR Soc. pol. 1973 [1970], pp. 247-248.

indépendance [ɛ̃depɑ̃dɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1610; de indépendant.
A (En parlant des personnes ou d'entités assimilées à des personnes).
1 État d'une personne indépendante; état indépendant (en général). Liberté. || L'indépendance de qqn, son indépendance. || Vivre dans l'indépendance. || Atteindre à l'indépendance (→ Voler de ses propres ailes; secouer le joug; être à soi). || Indépendance complète, exceptionnelle (→ Assurer, cit. 12). || Aspirer à l'indépendance; désirer l'indépendance (→ Dépendance, cit. 9). || S'aider, s'épauler (cit. 3) sans renoncer à son indépendance. || Indépendance mutuelle, équitable (cit. 9), réciproque : situation indépendante de plusieurs personnes les unes par rapport aux autres. || Entreprendre (cit. 22) sur l'indépendance de qqn; atteinte (cit. 15) à l'indépendance. || La misère brise l'indépendance (→ Casser, cit. 4).Indépendance dans l'exercice des fonctions, d'un métier. || L'indépendance que l'Église accorde aux curés (cit. 2) dans leur paroisse.Indépendance dans la vie sentimentale (→ Grisette, cit. 3). || Assaisonner (cit. 12) une aventure d'un piment d'indépendance. || Il, elle tient à conserver son indépendance.
1 L'injustice à la fin produit l'indépendance.
Voltaire, Tancrède, IV, 6.
2 Il n'y a personne qui ne regarde le repos et l'indépendance comme le but de tous ses travaux (…)
Voltaire, Correspondance, 1659, 1er oct. 1759.
3 L'indépendance que je croyais avoir acquise était le seul sentiment qui m'affectait. Libre et maître de moi-même, je croyais pouvoir tout faire, atteindre à tout.
Rousseau, les Confessions, II.
4 (…) cette complète indépendance, objet de tous les désirs d'un enfant encore sous le joug immédiat de sa mère.
Balzac, Un début dans la vie, Pl., t. I, p. 630.
5 Je n'aspire plus qu'à rentrer dans ma solitude et à quitter la carrière politique. J'ai soif d'indépendance pour mes dernières années.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 45.
6 (…) j'aime seulement le voyage à cause de l'indépendance qu'il me donne (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 384.
7 L'agrément nouveau de l'indépendance (après la mort de sa femme) lui rendit bientôt la solitude plus supportable.
Flaubert, Mme Bovary, I, III.
État d'une personne qui subvient à ses besoins matériels, ne dépend de personne. || Indépendance matérielle. || L'indemnité parlementaire est destinée à assurer l'indépendance des députés. || Elle tient à son indépendance par rapport à son mari.
2 Didact. État de ce qui ne dépend de rien d'autre.
(En parlant de Dieu). || « Celui (…) à qui seul appartient (cit. 20) la gloire, la majesté et l'indépendance » (Bossuet).
8 (…) un attribut qui ne peut convenir à aucune créature, c'est-à-dire (…) l'indépendance et (…) la plénitude de l'être.
Bossuet, Sermon pour la profession de Mme de La Vallière, I.
3 Spécialt. Condition libre, dans une société. Liberté; franchise (I., 1., vx). || Assurer à chacun l'indépendance (→ Égalisation, cit.). || L'anarchie (cit. 4) asservit les indépendances individuelles. || Élever des autels à l'indépendance (→ Forgeur, cit. 1). || Lutter pour l'indépendance de la femme. Émancipation.
9 Il ne paraît pas que la nature ait fait les hommes pour l'indépendance.
Vauvenargues, Maximes et réflexions, 183.
10 (…) celle-ci (la tyrannie) en nous dégradant nous rend incapables d'indépendance (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. VI, p. 322.
4 Qualifié par un compl. précisant le caractère de l'indépendance (au sens 1). || Indépendance d'esprit, d'idées, de caractère (de qqn). Non-conformisme (→ Associer, cit. 28). || Son indépendance d'esprit est totale.
11 (…) une indépendance parfaite d'idées et d'habitudes donnait beaucoup de charmes à son existence (…)
Mme de Staël, Corinne, X, VI.
12 L'aristocratie est une condition de liberté, parce qu'elle donne aux rois des serviteurs d'office, et que l'indépendance du caractère, la plus solide de toutes, étant rare, il est bon qu'il y ait des indépendances de position, afin que tous ceux qui arrivent aux places élevées ne soient pas obligés de suivre ces voies pénibles (…)
Renan, Questions contemporaines, I, Œ. compl., t. I, p. 41.
5 Goût de l'indépendance. || Esprit d'indépendance. Individualisme, indocilité. || Faire preuve d'indépendance; montrer de l'indépendance dans tout ce que l'on fait.
13 (…) quoique cet esprit d'indocilité et d'indépendance soit également répandu dans toutes les hérésies (…)
Bossuet, Oraison funèbre de la reine d'Angleterre.
6 (Av. 1850, Balzac). Vx. Action de faire seul plusieurs levées, à certains jeux de cartes (comme le boston).
B (Choses).
1 Dr. publ. « Situation d'un organe ou d'une collectivité qui n'est pas soumis à un autre organe ou à une autre collectivité » (Capitant). || L'indépendance de la justice dans les démocraties. || L'indépendance de la couronne (→ Atteinte, cit. 12). || Indépendance des villes, au moyen âge ( Affranchissement).
14 Maintenant qu'on te voit en digne potentat
Réunir en ta main les rênes de l'État,
Que tu gouvernes seul, et que par ta prudence
Tu rappelles des rois l'auguste indépendance.
Corneille, Poésies diverses, 70 (Remerciements présentés au Roi, 1663).
15 (…) tout aussi bien que le roi, l'archevêque de Kenterbury doit posséder ses terres avec pleine juridiction, en toute indépendance et sécurité.
Michelet, Hist. de France, IV, V.
15.1 (…) le 25 janvier 1970 (…) le Conseil de l'Europe a adopté à l'unanimité une déclaration sur la presse et ses rapports avec les droits de l'homme. Cette déclaration introduit la notion d'indépendance éditoriale et précise que celle-ci « implique la non-ingérence de l'État ou du propriétaire du journal », ajoutant encore qu'« il est souhaitable d'établir formellement l'indépendance du conseil de rédaction vis-à-vis de la direction » et que « le rédacteur en chef et son équipe devraient assumer la pleine responsabilité de ce qui est publié ».
Philippe Gaillard, Techniques du journalisme, p. 10.
L'indépendance d'un État, d'une nation, d'un pays, d'un peuple… Autonomie (cit. 1); → Hoyau, cit. 2. || Proclamer l'indépendance d'une nation; proclamation d'indépendance. || Lutter pour son indépendance. || Conquérir l'indépendance. || Guerre de l'Indépendance américaine (1775-1782). || Guerre de l'indépendance grecque. || Région qui réclame son indépendance ( Indépendantisme, particularisme, séparatisme).
16 (…) l'on vit, pendant plus d'une génération, d'un côté d'énergiques efforts pour l'indépendance, de l'autre une répression implacable.
Fustel de Coulanges, la Cité antique, IV, VI.
16.1 Ils ne voient pas que l'indépendance, telle qu'ils l'exigent, est un mythe redoutable et mortel aux peuples faibles, dans le monde en train de se constituer aujourd'hui.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 314.
2 Absence de relation, de dépendance (entre plusieurs choses). || Indépendance du germen par rapport au soma (→ Hérédité, cit. 14). || L'indépendance de deux phénomènes; de deux événements.
17 Les savants admettent ici une seconde loi; la loi de l'indépendance des parties. La roulette à tout coup repart de zéro.
J. Paulhan, Entretien sur des faits divers, p. 151.
Phys. nucl. || Indépendance de charge : propriété des forces nucléaires, des interactions fortes qui s'exercent indépendamment des charges électriques des particules en interaction.
3 Log. || Indépendance d'un système axiomatique : le fait pour un système de ne pas pouvoir être déduit d'autres systèmes.
CONTR. Dépendance. — Assimilation, assujettissement, domination, esclavage, sujétion; collier, joug, lien (fig.). — Conformisme. — Connexion, corrélation; cumul.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Independance — Indépendance Pour les articles homonymes, voir Indépendance (homonymie). L indépendance, pour un pays, une organisation politique ou une branche du gouvernement, est l’acquisition de sa totale souveraineté politique, par opposition au fait d être …   Wikipédia en Français

  • indépendance — Indépendance. s. f. Estat d une personne indépendante. Il est dans l indépendance. il aspire à l indépendance. le plus grand avantage des Souverains est l indépendance …   Dictionnaire de l'Académie française

  • indépendance — (in dé pan dan s ) s. f. 1°   Absence de dépendance. •   ....Les autres, fatigués de tant de folles visions, et ne pouvant plus reconnaître la majesté de la religion déchirée par tant de sectes, iraient chercher un repos funeste et une entière… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Indépendance — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Indépendance », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L indépendance est l’absence de relation… …   Wikipédia en Français

  • Indépendance —          CONSTANT (Benjamin Constant de Rebecque, dit Benjamin)     Bio express : Homme politique et écrivain français d origine suisse (1767 1830)     «L oeuvre du législateur n est point complète quand il a seulement rendu le peuple tranquille …   Dictionnaire des citations politiques

  • INDÉPENDANCE — s. f. État d une personne indépendante. Il est, il vit dans l indépendance. Il aspire à l indépendance. L amour, le goût de l indépendance. Tenir, renoncer à son indépendance. Une grande indépendance d opinions, de caractère.   Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INDÉPENDANCE — n. f. état d’une personne indépendante. Il vit dans l’indépendance. Il aspire à l’indépendance. L’amour, le goût de l’indépendance. Une grande indépendance d’opinions, de caractère. Un esprit d’indépendance. Il se dit spécialement en parlant des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • indépendance — nepriklausomumas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. independence vok. Unabhängigkeit, f rus. независимость, f pranc. indépendance, f …   Fizikos terminų žodynas

  • indépendance — savarankiškumas statusas T sritis Švietimas ir mokslas apibrėžtis Nepriklausomumas nuo kitų. atitikmenys: angl. independence pranc. indépendance, f …   Aiškinamasis kvalifikacijų sistemos terminų žodynas

  • indépendance — nf. INDÉPANDANSA / E (Albanais 001b, Saxel), indépindinsa / e (001a) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.